La Géographie

 :: Entre les pages :: L'Encyclopédie :: Univers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mar 3 Jan 2017 - 0:22

La Géographie



Cliquez sur l'image pour la voir en grand

La grande cité de Port-Émeraude s'est naturellement découpée en quartiers et arrondissements lors de sa création en 2303, en suivant des contours souvent géographiques, parfois historiques ou démographiques. Vous trouverez ci-après la description de ces quartiers, remparts et forêts  : un petit guide n'est pas inutile lorsqu'on débarque dans une nouvelle ville, surtout lorsqu'elle fait la taille de notre belle cité ; une lecture attentive vous préservera de toute mésaventure !

Port-Émeraude est divisée comme suit :
Revenir en haut Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mer 18 Jan 2017 - 11:52

Le Centre d’Émeraude




Attirant les touristes grâce à la richesse de son histoire, la plus vieille partie de Port-Émeraude est en réalité la ville historique de Saint-Malo, dont il reste de nombreux vestiges, de la Cathédrale St-Vincent jusqu'au tombeau de Chateaubriand. Les maisons sont souvent étroites et les jardins rares au cœur des vieilles fortifications, mais la vie y foisonne en toute sécurité. Les meilleures institutions scolaires et les boutiques de luxe se côtoient tandis que les habitants, dénommés Fort-Malouins, profitent d'appartements de haut standing. L’arrondissement est entièrement piéton en dehors du Port de Plaisance, des Canaux et des Halles.

La Ville Historique


Aussi appelée "Les Remparts", la ville historique est le lieu du luxe. Luxe des boutiques de fine joaillerie, de tailleurs sur mesure, d'échoppes de produits rarissimes ou exotiques. Luxe des restaurants étoilés, des bars branchés et des clubs privés. Luxe aussi des bâtiments, tous restaurés de pierre fine et de matériaux coûteux. Mais bien que ce quartier soit prisé par la tranche la plus aisée de la population, tous les Émeraldiens apprécient d'y flâner, que ce soit pour rêver ou apprécier l'architecture typique de cette petite enclave protégée. À noter le Théâtre Chateaubriand, le seul lieu culturel encore actif au sein des remparts, qui s'est spécialisé en théâtre « ancien ».

Le Château de Saint-Malo


Ce sont les vestiges d'un passé si lointain qu'il semble avoir appartenu à un autre monde. Pourtant, les vieilles pierres de granite sont toujours là, dressées en un imposant et majestueux bâtiment qui inspire le respect. La Tour Générale du Château, haute de 21 mètres et qui ne contenait à l'origine qu'une seule vaste pièce, a été aménagée en hémicycle en 2303, lorsque l'empereur Corentin a amorcé la décentralisation et déconcentration du pouvoir vers les capitales de région. Aujourd'hui y siège toujours le Parlement de Breizh.

Les Vitrines


On peut tout trouver dans ce quartier du moment que c'est raffiné, élégant et cher. Les boutiques ne manquent pas mais les prix sont élevés, les artisans autorisés à s'installer en ces lieux doivent déposer une demande en mairie où la qualité de leur travail est sévèrement jugée. Seuls les meilleurs sont habilités à y exercer, car il y a peu de places et la demande est grande. Les livraisons se font sur des plages horaires bien définies et principalement par fourgon à moteur.

La Boutique d’Esclaves


Cette boutique de luxe ne vend que les esclaves les plus exotiques, raffinés ou cultivés, sélectionnés dans le grand magasin central. Vous êtes accueillis dans un petit salon d'attente par un employé qui s'enquerra de vos goûts, et vous fera patienter avec une boisson servie par quelques spécimens en tenue légère ; le temps pour lui de sélectionner un panel d'esclaves qui vous seront présentés dans un show-room privé. Le reste du temps, ces esclaves vivent sous l'étroite surveillance de gardiens qui veillent à leur sécurité dans les chambres communes comme sous les douches ou dans la salle où ils prennent leurs repas.

La Cathédrale Saint-Vincent


Dédiée à Saint Vincent de Saragosse, la Cathédrale de Port-Émeraude est redevenue siège épiscopal quand la ville devint la capitale de Breizh. À la fois de style Roman et Gothique, ses vitraux magnifiquement conservés, d'un bleu intense, en font sa réputation. Principal lieu de culte catholique de la ville, tous les offices y sont encore célébrés car l'ancien monastère qui, à l'origine, était attenant à l'édifice, fut reconstruit en 2321 et abrite désormais une petite communauté monastique. On peut également entendre son carillon marquer les heures et les demies de la journée de six à vingt-et-une heures.

Les Palaces, Restaurants & Clubs


Il y a quelques rares palaces dans les remparts, qui profitent de vieilles demeures nobles ou bourgeoises avec jardins. Le raffinement à la française, la discrétion et l'élégance sont mis en avant pour sublimer le charme authentique des lieux. Il en va de même dans les restaurants étoilés, leurs bars-terrasse ainsi que les clubs privés, une mode tout droit venue de Grande-Bretagne mais adoptée depuis un certain temps dans la capitale bretonne.

Le Sillon


Situé entre le centre-ville historique, la forêt des Ondes et les zones portuaires, il est bordé de vastes plages. L'arrondissement est prisé des familles aisées ou de la classe moyenne, grâce à ses nombreuses infrastructures scolaires et aux transports en commun qui permettent de gagner les centres actifs de Port-Émeraude. Il lui arrive en revanche d'être victime de sa proximité avec des zones plus périlleuses, tels les quartiers pauvres de Saint-Coulomb, le ghetto des Quatre-Vents ou encore la forêt des Ondes.

Les Plages


Située sous les remparts de la Ville, la plage de l'Éventail fait face au Fort National. Elle est prisée des Émeraldiens du fait de sa situation abritée mais aussi de sa position centrale dans la ville. La plage du Sillon, elle, se situe face à la Manche, moins protégée mais plus grande, elle s'étend du Fort National à la pointe de la Varde. Depuis ces deux plages, on peut admirer les grands vaisseaux de la Marine militaire et marchande qui mouillent ou circulent dans les eaux au large de la ville.

Le Fort National


Le Fort National a porté de nombreux noms et traversé les siècles en restant debout. Depuis qu'il a été racheté en 1920, il reste dans le domaine du privé, passant de mains en mains. Les occupants actuels, dont personne ne connait le nom, ne se soucient pas des gens qui viennent l'admirer de près lorsque la marée le permet, et organise même des visite guidée dans une partie du fort.

Habitations


Le quartier résidentiel du Sillon est essentiellement prisé par une population jeune, offrant une bonne alternative entre confort et facilités. En effet, les demeures auparavant occupées par les plus riches sont désormais retombées dans les mains de la classe moyenne, le prix des logements ayant drastiquement chuté suite aux nombreuses descentes des gangs et des sauvages. Néanmoins, la sécurité y a récemment été renforcée.



Le Vauban


A la jonction entre la ville historique et l'ouest du Sillon, le quartier du Vauban offre aux Éméraldiens de belles promenades le long des canaux ou sur le port de plaisance. Ses Halles, notamment, en font un lieu de rendez-vous, de découvertes culinaires et de voyage, pour toutes les classes sociales qui s'y croisent aux horaires du marché, ou pour chercher une collation après un spectacle ou une animation données sur la place de Breizh.

La Place de Breizh


La Place de Breizh est la principale place publique de Port-émeraude. Bordée sur son flanc nord par des bâtiments administratifs qui organisent régulièrement des expositions gratuites, elle est surtout entourée de cafés et restaurants. Ceux-ci profitent de sa situation piétonne pour étendre leurs terrasses, parfois jusqu'à la fontaine centrale animée de jets d'eau, sauf lors des animations données plusieurs soirs par mois par des troupes, des associations ou par la ville.

Le Port de Plaisance


Le port de plaisance Vauban épouse les fortifications de la ville historique. Des cafés et terrasses permettent de profiter de la vue sur les mâts ou sur le magnifique spectacle des remparts, illuminés d'une douce lumière orangée une fois le soir tombé. La Capitainerie est un imposant bâtiment où le service administratif permet de veiller au paiement du droit de port, mais qui offre aussi des services payants comme une laverie, des douches, des sanitaires. Des magasins d'outillage et de matériel de navigation sont accolés au bâtiment.

Les Halles


C'est l'un des principaux lieux d'approvisionnement en produits frais de Port-Émeraude. Les Halles sont au nombre de deux, une pour la criée au poisson et la viande, l’autre pour le reste des produits frais du marché. Les deux grands bâtiments sont hauts sous plafond aux toits à charpente métallique vitrée, à la manière des grandes gares parisiennes construites au début du XXème siècle. Elles sont ouvertes de cinq heures à quinze heures, tous les jours de la semaine.

Habitations


Dans le port de plaisance, une partie des canaux s'articule autour d'un complexe résidentiel où les yacht stationnent à l'année. Ces résidents maritimes sont éméraldiens à part entière, tout comme leurs voisins des hôtels particuliers et demeures anciennes dont les balcons surplombent les remparts.
Revenir en haut Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mer 18 Jan 2017 - 11:52

Cœur-Émeraude




Situé sous le Vauban, la majorité de ses quartiers ont été rasés, puis reconstruits et façonnés pour devenir le poumon économique de Port-Émeraude sous l'ère corentienne - seuls les plus beaux monuments ont été sauvegardés. Aujourd'hui y sont donc représentés tous les secteurs d'activité, de l'artisanat le plus simple aux entreprises les plus riches et florissantes de la région.

Les Sablons


Le quartier des Sablons fait face aux remparts de la ville, de l'autre côté de l'anse qui abrite le port de plaisance. C'est un quartier riche, réputé pour ses centres culturels, son campus et son aquarium-museum qui a pu être conservé à travers les siècles ; il y fait bon vivre et il y a très peu d'incidents à déplorer.

Le Campus du cœur


Une rivalité existe depuis toujours entre le « Campus du Cœur » regroupant les facultés de droit, de sciences psychologiques et sociales, de langues et de lettres et celui du Val, orienté vers les sciences naturelles, l’ingénierie et la technologie. Les écoles liées aux métiers de l'artisanat sont, disséminées à la limiteavec la zone artisanale, tandis que celles de droit sont proche du quartier des affaires et plus particulièrement du tribunal.

Le Complexe Sportif


Les clubs officiels de Port-Émeraude s'articulent autour de la même zone dans le quartier des sablons. Vous y trouverez deux grandes piscines dont l'entrée, compte tenu de l'équipement, est chère, un stade d'athlétisme, deux terrains de football et un de rugby, des courts de tennis, un bâtiment dédié aux arts martiaux avec des dojos, salles d'escrime, stands couverts de tir de précision à l’arme à feu et tir à l'arc, et deux gymnases pour les sports en salle.

Les Centres Culturels


Profitant de la situation du quartier, en bordure immédiate du centre-ville et du quartier des affaires, les principaux centres culturels se sont regroupés dans le quartier : l'Opéra Kerzennec, bâti sur le modèle du Palais Garnier de Paris... en un peu plus grand, plusieurs théâtres dont celui de la Comédie de Breizh, ainsi que Hall Berlioz, une salle spécialement dédiée à la musique classique avec une architecture étudiée pour optimiser l'acoustique.

L’Aquarium-Muséum


L'aquarium existait bien avant les guerres et l'épidémie de la mutation X. Il a toujours été entretenu, étant l'un des rares à avoir pu être préservé en France. La ville le subventionne pour que l'électricité nécessaire à son fonctionnement ne lui fasse pas défaut et que l'entrée soit tout de même à peu près abordable par tous. Il  a été jumelé avec un musée orienté aussi bien sur les espèces maritimes que sur les métiers de la mer.

La Cité des Corbières


Quelle que soit la taille des habitations, toutes sont luxueuses et nombreuses sont celles disposant de petites écuries privatives. Le quartier est desservi par l'électricité, de manière restrictive mais suffisante pour que chaque maison ait de quoi alimenter un frigidaire, une machine à laver et une chaudière à granulés de bois. Seuls les très riches peuvent se permettre de s’éclairer grâce à celle-ci.

Le Quartier des Affaires


Le quartier des affaires est le siège des instances juridiques et financières de la ville. On y retrouve les sièges sociaux des grandes entreprises de la ville, parfois de la région, mais aussi les grandes banques et la bourse de Breizh.

Le Palais de Justice


Ce qu'on appelle le Palais de Justice est en réalité un ensemble de vastes bâtiments néo-gothiques, articulés autour d'une place. Celle-ci est agrémentée en son centre d'un espace vert entouré de longues de banquettes minérales. Le marbre et la pierre sont les matériaux qui dominent l'ensemble, la richesse des lieux voulant égaler la grandeur de la justice qui règne à Port-Émeraude.

Le Magasin d’Esclaves


Situé à proximité du palais de justice, c'est ici que sont amenés les esclaves une fois leur peine prononcée. En journée, les esclaves sont exposés dans de grandes cellules communes, où ils sont triés en fonction de caractéristiques de base : caractère, compétences... L'acheteur peut déambuler dans les couloirs, ou demander à un employé d'effectuer une sélection en fonction de critères recherchés. Le reste du temps, ces esclaves vivent sous l'étroite surveillance de nombreux gardiens qui veillent à maintenir l'ordre dans les dortoirs communs comme sous les douches ou dans le réfectoire.

Les Entreprises


Dans les rues transversales, on retrouve les bureaux et sièges sociaux des grandes entreprises de la ville. Les bâtiments, des plus modestes aux structures qui se paient le luxe d'avoir un ascenseur, sont tellement nombreux qu'ils ne cèdent la place à aucune habitation dans cette partie de la ville.

Hôtellerie et Restauration


Du fait de l'activité foisonnante et de la proximité avec le campus, le quartier regorge de petits restaurants et autres bars branchés, clairement orientés pour les repas d'affaires ou les afterwork. On y trouve aussi quelques hôtels, souvent hauts de gamme voire de luxe.

L’Hôpital Central et ses Alentours


Le plus grand hôpital de Port-Émeraude en nombre de lits, mais aussi le plus populaire. La médecine n'y est ni très haut de gamme ni avant-gardiste mais elle a le mérite d'être rapide et le prix des prestations est correct. Naturellement, les cabinets de médecins généralistes ou spécialisés se sont concentrés dans les alentours de l'Hôpital.

Le Quartier des Artisans


Le quartier artisanal est le plus grand quartier de Port-Émeraude. Lieu de mixité sociale, ses rues sont  vivantes et animées. Il y a peu de grosses entreprises mais de très nombreux échoppes et commerces. Il comporte plusieurs centres d'attraction tel que l'hippodrome, accessibles à tous, outre les traditionnels bars, brasseries et petits restaurants qui sont disséminés dans le quartier.

Les Boutiques d’Artisanat


Le quartier artisanal est grand, les rues principales comme adjacentes regorgent de boutiques plus ou moins grandes, plus ou moins réputées. Le quartier est cependant organisé : les métiers de bouche sont à l’est de l'hippodrome, tandis que les métiers manuels plus bruyants sont au sud du quartier, avec les tanneries et les abattoirs regroupés aux portes du ghetto des Quatre-Vents.

Les Hôtels, Restaurants et Bars


Il y a peu de lieux de huppés mais nombreux sont les petits hôtels-restaurants et autres brasseries, pubs et clubs dansants dans le quartier. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, des chambres d'hôte aux hôtels de passe bien tenus en passant par les bars à thèmes et autres boîtes de nuit.

Hippodrome et Haras


Si traditionnellement les courses hippiques sont une activité « de riches » cela s'est bien démocratisé. Les jeux et les paris vont bon train, de plus, c'est l'endroit idéal pour trouver une monture correcte à prix raisonnable avec le Haras des Réformés, où sont conservés les chevaux qui ne peuvent plus courir mais pourraient encore servir comme monture.



Le Hutelais


Le Huletais est l’un des plus grands quartier résidentiel de Port-Émeraude. Situé entre le quartier pauvre du Croissant et le quartier artisanal, c’est une zone assez calme, avec quelques enclaves artisanales notamment aux abords du ghetto des Quatre-Vents. Il y a tout ce qu’il faut pour les enfants, de la crèche au lycée ainsi que quelques commerces de proximité.
Revenir en haut Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mer 18 Jan 2017 - 11:52

L'Émeraude Orientale


Sa situation est semblable à celle du Sillon, sensiblement en deça de ce dernier. Il borde donc les mêmes zones, excepté la ville historique. C'est une zone que l'on qualifie volontiers de rustique, avec les exploitations agricoles et ces vastes étendues d'arbres que forment la forêt des ondes. Elle est devenue prisée pour ses sources chaudes, étrangement disséminées dans cet endroit.



Cancale


Cancale est devenue la station balnéaire à la mode. Son statut semi-autonome, du fait de sa micro-économie et de son autosuffisance énergétique avec sa centrale hydraulique, lui permet de fortement orienter le type de population qu’elle souhaite accueillir. Plusieurs casinos se font concurrence, et le charme pittoresque de cet ancien village de pêche est accentué par des maisons bourgeoises de taille plus ou moins modeste. La seule ombre au tableau est sa proximité avec la forêt des Ondes, mais la lisière est bien surveillées par la police et les traqueurs.

Le Village


Les anciennes maisons ont été préservées, et c’est ce qui donne tout son charme au centre de Cancale. Les rues piétonnes pavées aux maisons de pêcheurs sont entourées par les bâtisses plus imposantes de ceux qui y ont leur résidence, principale ou secondaire. Les commerces de bouche sont très développés, tournés vers la plage, surveillée et aménagée. Un lieu idéal pour passer quelques jours de congés.





La Forêt des Ondes


La Forêt des Ondes a mauvaise réputation. Plus grande et touffue que le Bois de la Haye, moins entretenue, c’est l’asile des esclaves sauvages et de ce fait le terrain de chasse des traqueurs. Seule la route est sécurisée par des patrouilles régulières qui assurent la sécurité des convois de marchandises mais aussi des voyageurs. La traverser en dehors des sentiers battus se fait à vos risques et périls !

Les Exploitations Agricoles


De grandes fermes agricoles sont implantées sur des terres riches et arables, cultivées dans l’optique d’un commerce local pour les denrées de consommation immédiate, issues de l'agriculture maraîchère et des sites d'élevage, mais aussi pour l’exportation, notamment des produits de la pomme dont la région est fortement productrice. Les céréales, elles, viennent de plus loin dans les terres.

Les Ports


Premier port de France ouvert sur l'ouest, les zones portuaires sont d'une importance capitale pour Port-Émeraude, ainsi devenu la première ville de Breizh. Fortifiés en mer par des barrages et des digues entre les îlots, les deux ports, militaire et marchand, sont l'un à côté de l'autre entre le Sillon et Cancale, occupant toute la côte au-dessus de Saint-Coulomb. Les voies d'accès terrestres sont larges et entretenues, avec des voies ferrées qui dynamisent le trafic.

La Base Militaire


La présence militaire est très importante à Port-Émeraude depuis la troisième guerre mondiale. Outre la Marine Nationale, dont la ville est le premier port d’attache, il y a plusieurs écoles de formation et une base militaire terrestre de renfort importante. Tout cela contribue à garantir la sécurité de la ville et donc son développement économique, puisque le port marchand est protégé par les navires de guerre. Le chantier naval s'y trouve également, non loin des terrains d'exercices militaires.

Le Port Marchand


Il s’est installé sur les anses Margot et du Guesclin. Les digues artificielles et les docks créés pour lui ont permis la création d’un port en eaux semi-profondes, les pénichettes à fond plats permettant de charger et décharger les navires au tirant d’eau le plus important. La zone portuaire est très dynamique et autour d’elle s’articulent des quartiers vivants et marchands. Il n’y a guère de moments calmes dans la journée. Les entrepôts regorgent de marchandises, parfois rares et précieuses. S’ils sont bien gardés, ils attirent aussi la convoitise et malgré la présence policière et douanière, les cambriolages, tant par des sauvages que des groupes plus organisés, ne sont pas rares.

Coulomb d’Émeraude


C'est un quartier résidentiel prisé de la classe moyenne, du fait de sa proximité avec les plages mais aussi de l’arrondissement chic de Cancale. L’arrondissement bénéficie de nombreuses infrastructures, comme des écoles, un cabinet médical avec une section de soins d’urgence, des marchés et de nombreux lieux pour sortir. Une liaison est assurée avec le centre de Port-Émeraude par calèches tous les demi-heure.

Le Croissant




Le Croissant est principalement composé de deux quartiers pauvres. Le Bouillis et le ghetto des Quatre Vents, équivalent des « cités défavorisées » des siècles passés. Il s’agit là de la zone la plus dangereuse de la ville. La criminalité y est élevée, la présence policière très réduite et immanquablement prise pour cible par les différents gangs qui y sévissent. Il borde l’est du Huletais jusqu’à la forêt, avec ses immeubles en barre de quelques étages qui abrite surtout des familles pauvres et sans emploi.

Marchés et échoppes


Le marché aux seconds choix du Bouillis est assez réputé dans la zone. Il est facile d’y faire de bonnes affaires aussi bien en friperie que pour les produits de bouche, du moment que l’on n’est pas trop regardant sur la qualité de la découpe de la viande ou la régularité des légumes. Il se tient tous les matins.

Le Cimetière


Cimetière municipal public, les sépultures et le lieu qui leur est consacré a naturellement reproduit les disparités sociales et culturelles de la ville. On y trouve quelques chapelles funéraires et un certain nombre de caveaux familiaux, qui font office d'attraction ; la majorité des tombes sont marquées par de simples stèles. Le cimetière militaire se trouve non loin. C'est un espace propice au recueillement, très largement arboré et entretenu par la Ville.

Le Bouillis


On ne trouve presque pas de maisons dans le Bouillis, mais de petits immeubles de deux ou trois appartements par étage, qui ont une hauteur maximale de six étages. Faits de briques et de pierres disparates, ils ne bénéficient bien souvent même pas de chauffage commun ou d’eau chaude, et sont alors équipés de poêles et de cheminées. C'est un quartier pauvre, mais pas aussi dangereux que son voisin.

Les Quatre-Vent




Séparé du quartier résidentiel du Huletais par les tanneries et les abattoirs de l’avenue des Bêtes, le ghetto des Quatre Vents est un ensemble de « barres » de quatre ou cinq étages de haut, souvent en béton et briques, dotées de petits appartements sans le moindre confort à part l’eau courante. C'est une zone de grande concentration criminelle, et il n'est pas rare que les sauvages viennent squatter les bâtiments désaffectés.
Revenir en haut Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mer 18 Jan 2017 - 11:52

Le Val d’Émeraude




De Dinard à Cancaval, bordé par les Bois de la Haye et les falaises du Luaire au nord, le Val d'Émeraude concerne la partie ouest de la rivière Rance rattachée à Port-Émeraude. Cet arrondissement est celui de la technologie, de la recherche et de la génétique. De ce côté s'étendent des quartiers pavillonnaires, où se concentrent également les grandes écoles scientifiques. Le cœur de ces anciens villages a gardé un charme rustique avec ses maisons de pêcheurs et ses commerces de proximité. Avec l'accord de la municipalité, une milice professionnelle dissuasive, sans pouvoir d’arrestation, patrouille pour assurer la sûreté des lieux.

Le Haut-Val


Ce que l’on appelle le Haut-Val correspond principalement à l’ancienne commune de Dinard. Situé face aux remparts, le Haut-Val est avant tout le pôle génétique de la ville. Bien que la population soit plutôt de la classe moyenne, on retrouve beaucoup de généticiens, d’ingénieurs et de médecins dans son centre-ville qui a su être en grande partie préservé. Il est relié à la ville historique par un imposant pont en pierre qui passe au-dessus de la Rance.

Le Centre Genesis


Le centre Genesis est un imposant complexe comprenant des laboratoires de recherche biologique et génétique, plusieurs centres de reproduction mais aussi plusieurs musées. C’est l’un des plus gros pourvoyeur d’emplois du Val.

Les Musées


Musée de la génétique, des sciences de la technologie, de l’énergie ou même de la Femme, ils ont été regroupés autour du Centre Genesis pour la facilité d’accès de ce dernier et sa réputation, et sont ouverts à tous.

La Clinique


C’est une clinique privée située sur la Pointe de la Maloune. Coûteuse, elle travaille en étroite collaboration avec les chercheurs du Centre Genesis pour offrir à ses patients des soins à la pointe de la technologie et un confort maximal. Elle est réputée dans toute la France pour ses équipements avant-gardistes qui retrouvent peu à peu les technologies de pointe du XXIème siècle.

L'Écluse


Les habitations proches de la plage sont destinées à une classe moyenne voire aisée, car le Val est un lieu de résidence prisé du fait de la proximité de ses commerces mais aussi de sa sécurité. L’aspect station balnéaire de Dinard a été préservé, ses plages surveillées faisant toujours une forte concurrence à celles de Saint-Malo.

Le Val de la Rance


Le Val de la Rance est le milieu de l’arrondissement du Val d’Émeraude. Bordé d’un côté par la Rance et son embouchure sur la Manche, de l’autre par le Bois de la Haye, il est principalement composé des vestiges restaurés de l’ancienne commune de La Richardais. C’est un lieu cossu, sécurisé, avec une forte présence de la police et où tout est à portée de main. Très prisé, seule une population aisée, voire très riche peut se permettre d’y habiter.

Le Campus du Val


Les écoles sont nombreuses, tant dans les domaines de l’ingénierie que de la technologie, des sciences biologiques ou même du design. La principale faculté, cependant, reste celle de médecine à laquelle est adossée la faculté de biologie et de chimie. Le campus regroupe aussi bien les résidences de certains professeurs que les très nombreux immeubles de chambres universitaires. Quelques boîtes de nuit, bars, et supérettes dans l’ancien centre de Cancaval animent le quartier.

La Rivière


La rivière de la Rance marque la la frontière entre Cœur-Émeraude et le Val d'Émeraude. Du côté du Coeur, la rive est urbanisée, mais dans le Val, on trouve des rives aménagées, comme des criques sauvages, où il est possible de se baigner et de pêcher. Depuis les berges, il n'est pas rare de voir passer des petits bateaux de plaisance.

Le Richardais


Il se compose de petits commerces de proximités, traiteurs avec service de livraison à domicile et commerces de bouche divers. Sans oublier les écoles, de la crèche au lycée. Il n'y a pas d’immeubles au Val de la Rance. Ceux qui existaient ont été démantelés, les terrains redistribués, aplanis, pour créer une zone résidentielle de villas bourgeoises et petits manoirs dotés de grands jardins, de services communs de voiturage, d’écuries et parkings privés, mais surtout d’électricité, à l'image de la cité des Corbières.

Les Bois de la Haye


Le Bois de la Haye est avant tout un lieu champêtre, bien entretenu malgré les ruines envahies d’arbres et de fougères d’anciens villages démantelés, affectionné des Émeraldiens pour des promenades à pied ou à cheval et la chasse aux champignons. Bordé au nord par les Falaises des Luaires, il délimite la frontière ouest de Port-Émeraude.

Les Falaises des Luaires


Le nom de Falaises des Luaires vient d’une déformation de Falaises de Saint-Lunaire. Le village, déjà bien réduit à cause de la montée des eaux, a été détruit pendant la Troisième Guerre Mondiale. L’érosion a morcelé la côte en falaises de quelques dizaines de mètres de hauteur enserrant de petites plages. L’endroit idéal pour se promener en couple ou en famille pendant les beaux jours. Quelques luxueuses villas se sont implantées tout le long de la route qui les borde, profitant de la facilité avec laquelle on peut rejoindre le Haut-Val.




Revenir en haut Aller en bas
Maître
Admin
avatar
Mer 18 Jan 2017 - 11:52

Ailleurs dans le monde


Ailleurs dans le monde


Port-Émeraude est certes la plus grande ville de Breizh, mais elle n'est pas seule en Breizh. De même qu'ils y a d'autres régions en France, et d'autres pays que la France dans le monde. Celui-ci est vaste et plein de merveilles !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Allégeance :: Entre les pages :: L'Encyclopédie :: Univers-
Sauter vers: