Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

La Civilisation

le Mar 3 Jan 2017 - 0:21

La Civilisation



Ici nous verrons les dessous de la société actuelle, sous divers aspects. Leur lecture est essentielle afin que nous jouions dans le même décor. Si jamais vous avez une hésitation, ou qu'un point d'ombre mérite d'être éclairci, il vous suffit de vous exprimer dans ce forum où vous pourrez poser toutes les questions que vous voulez.





Dernière édition par Maître le Lun 8 Jan 2018 - 0:03, édité 1 fois

Les Mœurs

le Dim 7 Jan 2018 - 23:01

Les Mœurs


Car chaque pays et chaque région a son avis sur tout. Gardez en tête, en parcourant ces lignes, qu'il s'agit-là d'une vision générale. Il y aura toujours des exceptions pour confirmer une règle. Mais vos personnages, s'ils peuvent penser différemment, sauront quelle est l'opinion majoritaire.

L'esclavage


Voilà bien un sujet qui divise le peuple. Certains ne se fatiguent pas à se faire une opinion : l'esclavage est un fait de société depuis bien trop longtemps pour être remis en cause, et puis c'est bien pratique comme ça. Parmi les citoyens les plus pauvres, on entend parfois dire que les esclaves leur prennent un travail déjà difficile à trouver en temps normal ; parfois, un esclave est passé à tabac pour un emploi « volé », fait divers qui ne suscite guère d'intérêt.

Une partie de la population se dit pro-esclavage et cherche, souvent par le biais de la politique, à influer sur les motifs de condamnations, jugés trop laxistes, ou sur les conditions de détention ou de vie des esclaves. Pour ceux-là, la vie d'un animal vaut plus que celle de leurs esclaves, qu'ils maltraitent sans état d'âme, et il n'est pas rare que ce soit les mêmes qui sont amenés à déclarer des accidents d'escaliers malheureux.

Enfin, il y a toujours eu des citoyens qui s'élevaient contre ce système. Ce n'est pas une opinion que l'on peut soutenir en société sans être la cible de regards amusés ou dédaigneux. Cependant, depuis quelques années maintenant, et surtout depuis que les Humanistes voient leur score électoral augmenter, ces rebelles de la société assument plus facilement leurs idées et il n'est pas rare de voir des activistes vous interpeller dans la rue pour vous donner une brochure ou vous faire signer une pétition.

Les étrangers


Port-Émeraude est une terre d'accueil et d'asile depuis toujours. On y croise de nombreuses nationalités, et ce malgré les difficultés que représente un long voyage : la ville est attrayante, et son rayonnement mondial. La grande épidémie de peste qui a sévi en 2389 a donc naturellement amené son flot de réfugiés, asiatiques comme européens, qui se sont acclimatés et ont choisi de s'installer définitivement. La ville est métissée, cosmopolite, et très ouverte sur le multiculturalisme. Les faits liés au racisme sont rarissimes, voire inexistants : l'esclavage a permis un report naturel de la « haine de l'autre » vers ceux qui ont une condition sociale inférieure.

La prostitution


Le proxénétisme est interdit en France. Toutefois, un citoyen peut se prostituer de lui-même, en son âme et conscience. Les tarifs sont souvent très variables d'un milieu à l'autre : du trottoir des ghettos aux clubs selects des Remparts, il y a souvent plusieurs zéros d'écart.
Il est légalement interdit aux citoyens de prostituer leurs esclaves ; évidemment, s'il n'y a pas d'échange d'argent, un citoyen peut parfaitement offrir son esclave à qui lui plaira.

La religion


Même si Port-Émeraude est multiculturelle et dispose de lieux de culte pour plusieurs religions, le catholicisme est toujours majoritaire en Breizh – pour ceux qui croient. Il s'est adapté aux évènements de ces derniers siècles : la disparition des femmes n'a rien d'un hasard. Telle Lilith, les descendantes d'Ève furent reléguées aux enfers, et Dieu ne commit pas l'erreur d'affubler les descendants d'Adam d'une nouvelle compagne. Les hommes se suffisent à eux-même, libérés du désir de la chair et de la dépendance au coït pour procréer...
Si les églises sont plus rares, souvent seulement vestiges architecturaux d'un passé plus glorieux, les Abbayes sont toujours actives et les frères qui les habitent créent les meilleures bières de la région.

Le travestissement & cie


Le concept de « femme » s'est affaibli jusqu'à disparaître : ce qui était considéré comme « féminin » durant le XXIème siècle a simplement été absorbé dans l'imaginaire collectif comme une forme d'extravagance, voire de sensibilité. Les femmes ne sont plus qu'un doux souvenir, exposé dans des musées ou sur de vieilles photos de famille. Le travestissement a gardé son nom, mais n'est plus affaire de transsexualité dans un monde où il n'y a pas de genre. Aussi, le maquillage, les chaussures à talons, la dentelle et les robes sont portés et montrés, même si on juge tout cela incompatible avec une réputation irréprochable : tous ne se risqueront pas sur ce terrain un peu glissant, ou alors dans l'intimité.

La Technologie

le Dim 7 Jan 2018 - 23:13

La technologie


Depuis l’épuisement du pétrole et la mise à l’arrêt des centrales nucléaires, l’énergie qui faisait fonctionner le monde s’est considérablement réduite. La population n’eut d’autres choix que de s’adapter, jusqu’à ce qu’il devienne normal de voir le peu d’énergie produite consacré aux centres de reproduction, aux industries les plus lourdes, aux hôpitaux, ainsi qu’à quelques privilégiés.

Depuis une cinquantaine d’années cependant, une nouvelle ère s’amorce : on retrouve doucement les moyens du début du XXème siècle. À Port-Émeraude, on exploite les centrales électriques hydrauliques et un grand parc d'éoliennes est créé. L’électricité produite alimente non seulement les infrastructures du pôle génétique du Haut-Val, mais également les quartiers privilégiés de la ville. La fin de l’avènement technologique sonne celui de l’artisanat et le retour aux techniques anciennes ou aux métiers oubliés, exhumés des livres d’Histoire par nécessité.

Moyens de transports


Les populations perdent l’habitude de se déplacer sur de longues distances. Les voyages entre villes proches s’effectuent en diligence, et des calèches assurent des liaisons régulières au cœur des cités. Les chevaux, qui sont devenus le moyen de se déplacer le plus usité, ont redessiné les villes et les habitudes autour des écuries et des maréchaux-ferrants.

Des trains circulant avec un bio-carburant assurent désormais des relations régulières entre Port-Émeraude et les grandes villes de France. Le procédé reste cependant coûteux, le prix du billet étant cinq fois plus cher que celui d'une diligence.

À l’échelle internationale, des navires marchands effectuent la liaison maritime entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Ces voyages sont longs ‒ plus de deux mois pour rallier Port-Émeraude à New-York ‒ et très onéreux, sans oublier les risques liés aux phénomènes naturels et à la piraterie.

Ordinateurs


Les ordinateurs ont retrouvé leur place dans le centre Génésis. L’utilisation qui en est faite est rudimentaire comparé aux prouesses réalisées par le passé, cependant leur réseau interne permet une surveillance centralisée des utérus artificiels. Cela nécessite beaucoup de ressources, mais a permis de considérablement fiabiliser les processus autour de la natalité.

L'électricité


En dehors des résidences de luxes normalement alimentées, certains quartiers bénéficient d'une alimentation électrique rudimentaire et limitée, permettant de faire fonctionner quelques équipements de base. Dans les autres cas, les habitants en reviennent à l'utilisation d'équipements non électriques.

Conservation des aliments


Les maisons individuelles possèdent des caves de conservation ou des celliers froids, les appartement sont équipés de frigos du désert ou d'autres systèmes alternatifs.
Généralement, l'usage revient à un marché quotidien pour les personnes ne disposant pas d'équipements de conservation.

Lessive


Les laveries de quartier payantes ou des lavoirs publics permettent de laver le linge, pour ceux ne possédant pas de machine manuelle du type bike washing machine.

Éclairage


L'éclairage se fait avec des lampes à huile ou des bougies.

L'eau


Des réservoirs d'eau en toiture ou des système de bélier hydraulique permettent la distribution de l'eau dans les immeubles et maisons non raccordés au réseau d'eau municipal.

Eau chaude sanitaire


Des réservoir et ballons d'eau sont couplé à un poêle-bouilleur, où un feu est nécessaire pour faire chauffer une quantité limitée d'eau, pour les habitations ne disposant pas de chauffe-eaux.

La Médecine

le Dim 7 Jan 2018 - 23:58

La médecine


Comme souvent, tout est une question de budget. Les foyers les plus riches bénéficient aisément des nouveaux progrès, qui soignent les maladies les plus ardues plus efficacement qu'il y a quatre siècles d'ici. Pour ce genre de soins, à Port-Émeraude, il faut se rendre à la clinique du Haut-Val.

Les foyers plus modestes peuvent sans problème se fournir en médicaments et se rendre chez les médecins, généralistes ou spécialisés, tant que cela reste ponctuel et non systématique. En revanche, les plus pauvres n'ont pas cette chance et doivent consentir à quelques sacrifices, voire à quelques dettes, s'ils veulent se soigner.

L'hybridation


Il n’existe plus d’hommes qui n’ont pas une part d’ADN animal, même si certains n'en montrent aucun signe. Certains animaux se prêtent mieux que d’autres à l’hybridation dont les conséquences sont parfois très ostentatoires ; l’éthique étant sacrifiée sur l’autel de la survie : amélioration de l’espèce humaine, combinaisons hasardeuses, double hybridation…

Aujourd'hui, les procédés se sont stabilisés. Il est possible de créer un ou plusieurs embryons avec les gênes d'un ou plusieurs pères. Il héritera alors naturellement de ou des hybridations de sa parentelle. Autrement, moyennant finance, les reproducteurs peuvent implanter le gêne d'un animal et ainsi forcer l'hybridation de l'embryon.

La reproduction


Elle coûte horriblement cher. Même le "bas de gramme" - laboratoire moins réputé, aucune assurance, impossible de rendre visite et d'assister à "l'accouchement", ... - reste hors d'atteinte pour les foyers les plus pauvres. Nous sommes dans un monde où un esclave coûte moins cher qu'un enfant.

Les fécondations se font dans les laboratoires des centres de reproduction. Les embryons sont mis en éprouvette, testés à plusieurs stades de développement, puis l'un d'entre eux est implanté dans un utérus artificiel. À partir de là, deux options sont possibles :
  • Il est placé dans une salle individuelle, où les parents pourront à leur convenance lui rendre visite, lui parler et lui faire écouter de la musique par exemple.
  • Il est dans une salle avec d'autres. S'il est possible de s'enquérir de son avancée auprès du personnel, en revanche, la salle n'est visible que par-delà une vitre pour éviter de troubler les autres embryons.

La Politique

le Dim 7 Jan 2018 - 23:59

La Politique


Le régime français a changé depuis le XXIème siècle. À la fin des guerres impériales, la VIIème République Française a été prononcée. L’État Français est toujours un état unitaire, mais il est très fortement régionalisé. Ainsi, les vingt-deux régions de France ont un très fort pouvoir politique, et leurs décisions impactent beaucoup plus les citoyens que celles de l’État.

Les Organes Exécutifs


Le président de la République, dont le rôle est avant tout représentatif et d'arbitrage, est élu au suffrage universel indirect : seuls les élus locaux votent, et ce par raison de commodité puisque les moyens de transport sont coûteux et lents. Le président élu prépare son gouvernement.

Le gouverneur régional est élu à la majorité par un suffrage universel direct auquel tous les citoyens sont invités à voter. Il compose ensuite son conseil.

Le rôle des organes exécutifs est de préparer les projets de loi, d’exécuter celles-ci une fois qu'elles ont été votées et approuvées par les organes législatifs, de s'assurer du maintien de l'ordre, d'être la figure représentative dans les négociations diplomatiques, de nommer les fonctionnaires, de diriger l'administration, de proclamer les lois et règlements. Du fait de la forte régionalisation, certaines de ces compétences sont partagées :
  • Les régions ont un pouvoir représentatif entre elles et, sur accord écrit du gouvernement, auprès des puissances étrangères dans la négociation de traités.
  • Les régions proclament les lois et règlements qui sont adoptés suite aux directives parlementaires nationales et s'assurent de leur respect.
  • Seul l’État recrute, forme et nomme la magistrature, la police et les forces armées qui restent nationales et indépendantes. En revanche, les traqueurs et leur ordre sont gérés au niveau régional.
  • Seul l’État peut déclarer la guerre ou la paix et battre monnaie, c'est-à-dire créer ou retirer de la circulation des liquidités. La monnaie actuelle est le franc, un franc de 2417 équivaut à un euro de 2017.
  • L’État et les régions peuvent lever l'impôt. Les administrations fiscales ne relèvent cependant que de l’État, et sont régionalisées (Caisses du Trésor de Breizh en ce qui nous concerne).


Les Principaux Partis Politiques


On retrouve, depuis une vingtaine d’années, quatre grands partis qui se partagent la scène politique. Les voici, de gauche à droite dans l'hémicycle, avec leur représentation actuelle à l’Assemblée nationale.

Progressistes : Action Pour Le Progrès (APP)


Ils sont axés sur l’aide active et le soutien aux entreprises innovantes ainsi qu’aux centres de recherche. Ils prônent la ré-urbanisation et la ré-industrialisation des campagnes avec une forte ingérence étatique pour apporter à l’Homme plus de bien-être matériel. Actuellement ils ont 11% des sièges dans l’hémicycle, une tendance qui tend à augmenter très légèrement depuis 15 ans.

Humanistes : Parti Pour L’humanité (PH)  


Leur politique est plus orientée vers l’humain, ses conditions de vie, la possibilité pour l’État de subvenir plus activement aux besoins de la société et notamment des plus démunis. Une grande partie des anti-esclavage sont d’ailleurs rassemblé dans ce parti qui, s’il n’est pas contre le progrès, le fait passer au second plan après l’aspect humain voire humanitaire.
Actuellement ils ont 31% des sièges dans l’hémicycle, une tendance qui tend à augmenter depuis 15 ans.

Conservateurs : Mouvement Conservateur (MC)


Sans être fondamentalement anti-progrès, ce sont les plus réservés sur son utilité et le fait que ce soit un besoin fondamental de l’Homme. Ils prônent plus un développement harmonieux avec l’environnement et cherchent à maintenir une forte régionalisation et un encadrement strict de la population. Pour eux, l’aspect humain est important mais dans son ensemble, non dans son individualité.
Ils ont actuellement la majorité dans l’hémicycle avec 41% des sièges, une tendance qui stagne sur ces 15 dernières années.

Impérialistes : Nouvel Ordre (NO)


Encore assez présents dans le paysage politique alors que ce parti est né des cendres du Troisième Empire, d’où le surnom d’Impérialistes, ils prônent l’expansion économique et une nouvelle mondialisation pour enrichir avant tout la nation française. C’est le parti le plus à même de rechercher des conflits ou de prôner l’extension par les armes du territoire national. Actuellement ils ont 17% des sièges dans l’hémicycle, une tendance qui tend à clairement diminuer depuis 15 ans.

Les Organisations

le Dim 7 Jan 2018 - 23:59

Les Organisations


Ici sont recensées toutes les organisations connues dans l’univers d’Allégeance. Elles concernent Breizh, la France, voire le monde entier. Attention, notez que vos personnages ne les connaissent pas forcément toutes, et le cas échéant qu’ils ne connaissent pas forcément l’envers du décor !

L'Ordre Régional des Traqueurs


S’il arrive que l’on oublie la signification exacte de l’abréviation O.R.T., tous savent que ce qui se cache derrière régule les traqueurs et, par extension, les sauvages. Comme pour la profession qu’il régit, on n'atterrit pas dans ses rangs par hasard. La majorité de ceux qui le composent sont d’anciens traqueurs à la retraite, ou trop blessés pour continuer leur profession.

Rôle


Administratif, inquisiteur et décisionnel.

L’ORT gère tous les avis de recherche, qu’ils concernent les esclaves en fuite, signalés par leur maître, ou les sauvages. C’est lui qui désigne les recherches dites “prioritaires”, et lui qui se charge de fixer le montant de la récompense et, ipso facto, de la verser - bien que l’argent vienne de l’état, c’est lui qui gère la paperasse derrière. C’est également lui qui encadre les tests pour devenir traqueur, et qui confie - ou retire - la licence à ces derniers.

En outre, chaque traqueur sait qu’à tout moment il peut se faire contrôler, même s’il n’a commis aucune bévue jusque là, de la manière jugée la plus adéquate par ces inspecteurs du travail. Si le résultat est négatif, ou que le traqueur commet trop d’erreurs connues de l’organisation, il devra se présenter à un entretien. De la sanction au simple avertissement, la convocation ne reste jamais sans suite.

Enfin, c’est au siège régional de l’ORT que sont ramenés les esclaves en fuite - sauf en cas de contrat privé avec un traqueur, cela va de soi - ainsi que les sauvages capturés. Auparavant, l’on pouvait les ramener au magasin proche du tribunal, mais de trop nombreux cas de fuite ont été recensés. Ainsi, le traqueur touche immédiatement sa prime une fois l’identité du captif vérifiée.

Hiérarchie


Chaque région a son siège, géré de la manière dont l’entend le directeur de celui-ci, en collaboration avec le gouverneur. Bien entendu, plusieurs réunions ont lieu dans l’année à Paris, où tous se retrouvent.

Le Comité des Sciences et de l'Éthique


Basé à Paris, il réunit les plus grandes figures du domaine des sciences humaines et sociales. Bien que ne possédant aucun pouvoir décisionnel, son avis peut s’avérer décisif lors de nouvelles lois, essentiellement en France même si les pays frontaliers commencent à leur prêter attention.

Rôle


Comme son nom le laisse à supposer, son rôle est de veiller à un certain équilibre entre les progrès scientifiques et l’Humain. Constitué entre autres de médecins, d’historiens et de scientifiques, il encadre les nouvelles lois grâce à son influence grandissante, et son expansion lui permet même d’imposer son avis sur les faits divers de l’actualité.

Hiérarchie


Sous le président Grémory Archibald de Blois, tous ont la même importance. Ce qui n’empêche pas les quelques rivalités de ceux qui tiennent à faire davantage entendre leur voix. Si chacun peut s’exprimer personnellement, son avis n’est pas à mélanger avec celui du CSE, toujours donné de manière officielle.
Contenu sponsorisé

Re: La Civilisation

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant